Accueil

Ali Dani : L’imam Khomeiny considérait que l’on ne pouvait pas séparer l’islam de la politique

février 11
12:10 2018

Téhéran(IQNA)-« La politique, la science politique ou la géopolitique étaient méconnues des musulmans, alors que grâce aux enseignements de l’Imam Khomeiny, l’Iran est devenu un maître dans le jeu politique mondial et a su déjouer les complots d’Israël et de tous ces vassaux », a affirmé M. Ali Dani, rédacteur en chef du Journal du Forkane.

Lors d’une interview accordée à l’Agence Internationale de Presse Coranique (IQNA), il a expliqué : « L’Imam Khomeiny (s) répétait sans cesse qu’on ne peut séparer l’Islam de la politique et que les musulmans doivent s’emparer des problèmes politiques. Il nous demande dans son testament de préparer la venue d’Al-Mahdi (S). La politique, la science politique ou la géopolitique étaient méconnues des musulmans, alors que grâce aux enseignements de l’Imam Khomeiny, l’Iran est devenu un maître dans le jeu politique mondial et a su déjouer les complots d’Israël et de tous ces vassaux (américains, européens, arabes ou turc). Si les musulmans étudiaient sérieusement en la mettant en perspective avec l’enseignement du noble Prophète (PSL) et de Sa Sainte Famille (AS) alors ils ne tomberaient pas dans les pièges grossiers de l’ennemi qui cherche à diviser les musulmans entre Chiites/Sunnites, Arabes/Non-arabes etc. »

Faisant allusion à la victoire de la révolution islamique en Iran, le rédacteur en chef du Journal du Forkane a souligné : « L’Imam Al Khomeiny est arrivé alors que deux grandes puissances se partageaient le monde et cela en toute collaboration. Grâce à son slogan révolutionnaire «ni Est ni Ouest» l’Imam Khomeiny (s), inspiré et très habile politiquement, voulait profiter de l’antagonisme des deux blocs. »

« Après la victoire de la République Islamique d’Iran, les sionistes ont pris peur et ont donc réagi directement, l’objectif des sionistes étant de laisser une confrontation totale et sans pitié entre les Etats-Unis et l’Iran, ce qui obligea les sionistes à procéder à la dissolution d’un des deux blocs, en l’occurrence le moins bien en point aux yeux du monde et le plus proche de l’Iran. L’URSS devait disparaître et laisser la place à une Russie décadente, il fallait abolir l’URSS pour n’être pas un contrepoids à cette politique. (Or ce plan a été mis à mal depuis l’arrivée de Poutine). Ainsi depuis 1979, l’Iran est l’obsession israélienne par excellence. Le terrorisme n’est là que pour pousser l’Amérique, puis l’Occident dans son entier dans une guerre totale à l’Islam », a-t-il dit.

En ce qui concerne l’occupation palestinienne et les problèmes actuels dans les pays islamiques, il a précisé : « Très tôt l’Imam a dénoncé ce régime usurpateur et criminel. Tous les jours, des crimes sont commis par les sionistes soutenus par les puissances occidentales, mais aussi maintenant par la quasi-totalité des régimes arabo-musulmans (mis à part l’Iran, la Syrie, l’Irak avec l’Algérie aussi). »khomeyni 2

« Ces gouvernements arabes et musulmans, a-t-il ajouté, ont trahi l’Islam et ont envoyé, près de 125 000 mercenaires wahhabites salafistes en Syrie, en Irak. Ils sévissent en grand nombre aussi au Liban et désormais au Yémen. Tout cela pour faire sombrer tous ces pays dans le chaos et faire le travail d’Israël en les divisant et les morcelant. On assiste donc à des massacres, attentats, profanations de lieux saints en particulier Chiites. »

« En définitive, il est malheureux de voir beaucoup de musulmans sunnites s’être convertis au salafisme ou être touchés par cette doctrine satanique en acceptant ainsi l’idée que les Chiites ne sont pas des musulmans parce qu’ils vénèrent le grand Prophète (PSL) et Sa Famille (AS). Donc pour eux, finalement si les Chiites se font tuer ce n’est pas si grave. Il faut malheureusement le dire, il y a une sorte de silence complice chez les musulmans sunnites qui tend à penser que lorsque les salafistes de Daesh et d’Al-Qaïda et autres s’en prennent aux chiites, il n’y a pas lieu de s’en offusquer. Mais dès lors qu’un attentat est commis en France et dans un pays occidental, tous les savants et autorités sunnites prennent peur et dénoncent le terrorisme », a-t-il encore dit, avant d’ajouter : « Malheureusement les musulmans dans leur majorité ont substitué la cause salafiste à la cause palestinienne. »

khomeyni 3Qualifiant l’imam Khomeiny d’un espoir pour les peuples, M. Dani a souligné : « La révolution de l’Imam Khomeiny a été comme une levée de soleil et a suscité immédiatement un espoir chez tous les peuples opprimés qui ont pris exemple sur le peuple iranien. Cela a facilité l’avènement de nombreux mouvements de libération en Afrique du Sud, mais aussi au Liban avec la Résistance du Hezbollah capable de battre Israël (comme nous l’avons vu en 2006), mais aussi en Palestine avec la Résistance du Hamas et des autres factions qui doivent beaucoup à l’Iran. »
« En Amérique latine, a-t-il ajouté, des pays se sont rapprochés de l’Iran et rejette l’ingérence américaine, alors qu’il y a 20 ou 30 ans l’Amérique latine était considéré comme une colonie US avec des dictateurs corrompus installés par les services américains soumis aux désidératas américains. De même les révolutions arabes de 2011 (à l’exception de la Syrie et de la Libye qui ont été des tentatives de coup d’état pour ces deux pays) ont permis un certain éveil islamique, auquel les services occidentaux ont essayé de surfaire en développant le salafisme wahhbite afin de saborder ces révolutions et commencer une contre-révolution.

En ce qui concerne les propagandes anti-chiites des salafistes, le rédacteur en chef dukhomeyni 4 Forkane a souligné : « Au début l’Imam Khomeiny étaient vu comme un grand révolutionnaire. Mais la propagande salafiste sur les chaînes satellitaires, ainsi que sur Internet cherche à faire croire que les Chiites et l’Iran ne sont pas des musulmans et que ce sont des hérétiques avec la propagande habituelle sur les chiites qui sévit depuis le décès du noble Prophète (PSL) et des Ahlul-Bayts. Toutefois ce regain de propagande répond finalement à la montée de l’Islam chiite au Maghreb. »

●Ali Dani est écrivain et rédacteur en chef du Journal du Forkane et l’ancien doyen de la Zaitouna en Tunisie. Il est célèbre pour avoir dénoncé ouvertement et publiquement en direct à la télévision tunisienne, le président Bourguiba en 1986. A l’heure actuelle, beaucoup de musulmans suivent ce grand savant qui a sacrifié toute sa vie pour l’Islam.
● Ayant pour slogan « aller à l’essentiel pour comprendre l’essentiel », le Journal Du Forkane est un journal d’expression française qui ne se veut pas un simple journal événementiel mais une approche globale des problèmes mondiaux en particulier ceux qui touchent le monde Musulman.

lien de l’article: http://www.iqna.ir/fr/news/3312366

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article