Accueil

Comment le Mahdi & le Messie vont-t-ils révolutionner le monde ? (Partie 2)

Comment le Mahdi & le Messie vont-t-ils révolutionner le monde ? (Partie 2)
juin 24
12:47 2019

Or la création d’êtres vivants par l’homme dépend de la machine. Cette machine prophétique est appelée « Forkane » dans le Coran. Les gens qui ne savent pas disent que le Forkane est synonyme des Livres révélés, du discernement entre bien et mal, vrai et faux. Le Coran ne dit pas cela. « Quand Nous avons donné à Moïse le Livre et le Forkane » (2 : 53). Le Forkane est bien autre chose que le Livre de Moïse, La Thora. « Il a descendu sur toi le Livre [le Coran] avec vérité en tant que confirmation de ce qui était avant lui. Et Il a descendu la Thora et l’Evangile ; auparavant en tant que guidée pour les gens. Il a aussi descendu le Forkane » (3 : 3-4). Il apparaît évident dès lors que le Forkane n’est ni la Thora, ni l’Evangile, ni le Coran et donc encore moins la faculté de discernement entre bien et mal puisque les Livres sont déjà supposés permettre le discernement.

Forkane signifie « ce qui divise, sépare ». Le Forkane est lIndustrie Divine qui dissocie des matières tenues pour inséparables et unit ce qui est inconciliable comme l’eau et le feu. Cela est possible par l’action du temps. Le temps assemble et défait toutes choses. Le Forkane est une machine où le temps tourne mécaniquement : en un jour, l’on peut faire passer cent ans, par exemple. Il agit de façon sélective comme dans l’histoire de cet homme ressuscité après cent ans, qui voit son âne réduit en poussière mais ses aliments restés frais (2 : 259). L’autre nom du Forkane est le Temps (Zaman) et le Mahdi qui l’apporte, s’appelle le Maître du Temps (Sahib-e-Zaman). Dans le Coran, Allah l’appelle aussi l’Heure. Il est une figure de style qui exprime le tout par la partie. Comme l’on désigne par exemple un pays par le nom de sa capitale (par exemple, pour dire la France l’on dit « Paris a décidé… »), l’on dit l’Heure pour le Temps.haj

L’Heure n’est pas la fin du monde, le jour du Jugement Dernier mais la machine qui va changer le cours de l’Histoire. L’Heure nécessite toute une science pour sa construction. « Il y a bel et bien un savoir de l’Heure » (43 : 61). Et bientôt les hommes seront étonnés par la révélation de ce que contenait vraiment le Coran.

Mais l’Heure, le Forkane n’est pas une fin en soi. Car le but ultime est toujours d’accéder à Allah. « O les croyants ! Craignez Allah [taqo-llah] et recherchez le moyen d’accéder à Lui » (5 :35). Ce moyen d’accès n’est pas la piété et les bonnes actions car cela est déjà compris dans le début du verset : taqo-llah vient de taqwa qui signifient piété et bonnes actions. Le moyen d’accès n’est autre que l’Esprit d’Allah. L’Esprit divin, c’est le but du Forkane, de l’Heure. L’Esprit est aussi appelé la Bête : Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; mais les gens ne croyaient pas avec conviction à nos signes (27 :82). La Bête, l’Esprit, visible, en chair et en os, nous rapprochera d’Allah en tant que Allah parle par son intermédiaire aux hommes. « O homme ! Tu cours à toute allure vers ton Seigneur, et tu Le rencontreras » (84 :6). Toute l’histoire humaine est dirigée pour faire sortir la Bête, cet Esprit qui nous permettra de parler à Allah comme Moïse le faisait avec l’Arche, et réenchantera le monde pour donner la vie éternelle aux Elus et détruire les germes de toute violence sur terre en tuant Ibliss. Avant de parvenir à la dernière étape de l’Esprit, l’on passe par d’autres phases. La machine, elle-même, nécessite deux, trois ans de construction. En tout il faut 8, 10 ans pour arriver à la Bête. L’oeuvre commence avec 3000 travailleurs pour aboutir à 30 000.

Avant la Bête, sont les jawahir haya, des êtres vivants qui tiennent dans la paume d’une main, capables de se transformer en des êtres humains, en des animaux et êtres extraordinaires. Leur niveau de pureté est celui d’un homme spirituel parfait. Peu à peu, l’on atteint la dimension angélique avec les arwah malaqiya (esprits angéliques) au nombre de 4 comme les 4 archanges qui sont les anges les plus proches d’Allah, Jibril, Mikaïl, Israfil et `Azraïl. Une bête plus petite que l’Esprit, sorte d’oiseau éclatant de lumière. C’est ce qui se trouvait dans l’Arche d’alliance. L’Arche, sorte de temple portatif, était un coffret où se trouvait la Sèqina, un esprit angélique sous forme d’oiseau. Coffret déposé dans la tente, le Tabernacle où se rendait Moïse pour parler à Allah. Le peuple de Moïse ne parvint qu’à ce seul esprit d’ange. Enfin, c’est la Bête, l’Esprit qui vaincra Ibliss. C’est l’étape que Moïse voulait atteindre. Je n’arrêterai pas avant d’atteindre le confluent des deux mers, ou bien il me faudra marcher des âges durant (18 :60).

« Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; mais les gens ne croyaient pas avec conviction à nos signes » (27 :82)

Téléchargement de l’article : Télécharger en PDF

www.lemessie.net

www.projet-divin.com

www.lejournalduforkane.com

www.coursduvendredi.com

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article