Accueil

Des dizaines de personnes manifestent dans le nord de Gaza pour demander la levée totale du blocus

Des dizaines de personnes manifestent dans le nord de Gaza pour demander la levée totale du blocus
octobre 09
18:13 2019

Des dizaines de Palestiniens ont organisé une manifestation dans le nord Des dizaines de personnes manifestent dans le nord de Gaza pour demander la levée totale du blocus1 de la bande de Gaza pour demander aux autorités israéliennes de lever complètement le blocus imposé à l’enclave côtière appauvrie depuis plus d’une décennie.

Mardi, les manifestants ont convergé près du point de passage d’Erez, situé à l’extrémité nord de la bande de Gaza et s’ouvrant sur les territoires occupés par Israël, dans le cadre d’une manifestation organisée par des organisations palestiniennes.

Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et brandi des banderoles sur lesquelles il était écrit: «Le siège injuste qui a été imposé à la bande de Gaza doit être levé sans condition», et «Le siège de Gaza est le plus grand crime contre l’humanité».

Raed Abu Hassanein, porte-parole d’un syndicat présent, a déclaré que la manifestation avait pour objectif « d’attirer l’attention du monde entier sur le fait que le crime du siège de Gaza a eu des conséquences désastreuses qui ont influencé les aspects de la vie ».

Il a appelé la communauté internationale à « assumer ses responsabilités et à se tenir aux côtés des Palestiniens contre le siège injuste qui asphyxie la population de Gaza ».

Abu Hassanein a souligné que l’unité de toutes les factions palestiniennes contribuerait certainement à la levée du siège de Gaza, appelant les responsables de l’Autorité palestinienne à aider les habitants de la bande de Gaza à faire face aux conséquences du blocus.

Les Palestiniens organisent chaque semaine depuis le 30 mars de l’année dernière la manifestation «La grande marche du retour». Les Palestiniens exigent le droit de retourner chez ceux qui ont été chassés de leur patrie par l’agression israélienne.

Les troupes israéliennes ont tué au moins 314 Palestiniens depuis le début des rassemblements et en ont blessé plus de 17 000 autres, selon le ministère de la Santé de Gaza.

Des dizaines de personnes manifestent dans le nord de Gaza pour demander la levée totale du blocusLes affrontements à Gaza ont atteint leur apogée le 14 mai de l’année dernière, à la veille du 70e anniversaire du jour de la Nakba (Jour de la catastrophe), qui coïncidait avec le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem-Est occupée, Al Qods.

En mars, une mission d’enquête des Nations Unies a déclaré que les forces israéliennes commettaient des violations des droits de l’homme lors de la répression des manifestants palestiniens à Gaza, ce qui pourrait constituer un crime de guerre.

Gaza est sous le siège israélien depuis juin 2007, ce qui a entraîné une baisse du niveau de vie.

Israël a également lancé 3 grandes guerres contre l’enclave depuis 2008, tuant des milliers de Gazaouites et détruisant les infrastructures déjà médiocres du territoire appauvri.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article