Accueil

« Je suis la vérité »

« Je suis la vérité »
septembre 25
11:48 2019
« Je suis la vérité », disait Al Halladj.

Eh bien, la vérité est venue avec cet homme plein de grâce et de vérité. Le grand prophète de l’Islam et Jésus-Christ ont tous deux combattu pour la vérité. Mais le monde aujourd’hui est perdu. Il ne sait à quel saint se vouer. Mais Dieu nous dit dans le Coran que sa miséricorde est plus vaste que toute chose. Même dans nos ténèbres les plus obscures. Nos deux grands prophètes y ont vu le germe d’une nouvelle ère, de temps nouveaux où le monde ne tremblera plus de terreur mais vibrera au son de la musique de l’Esprit de Dieu, qui couvrira toute la surface de la terre. Cette vérité qui nous mène à la paix universelle et à la vie éternelle vient de Dieu. Pour y accéder, il faut se dépouiller de toute hypocrisie et de tout ce qui nous retient dans ce bas monde. Si Dieu permet la souffrance et à la misère de s’étendre à tous les hommes, c’est pour tourner le visage de ses créatures vers la lumière, cette lumière qui je suis la vériténous a touchée le jour où l’humble serviteur de Dieu a dévoilé à nous tous, égarés que nous étions, ce que l’Eternel lui avait inspiré.

La Bible est un livre du souvenir de nos plus belles années : l’épopée des hébreux et ses malheurs, la venue du Christ et ses promesses. Mais la Bible n’a pas résisté à l’emprise et à la convoitise des hommes : elle a été falsifiée et judaïsée. Moïse est mort à cause de la trahison de son peuple. Jésus est mort à cause de la crédulité de ses fidèles qui se sont égarés et nous attendons son retour pour confirmer la prédication du sceau des prophètes. Muhammad est bien vivant à cause du Coran, la seule lettre divine qu’il nous reste. Il est clair aujourd’hui que les lois religieuses sont mortes. Mais il reste le message sacré et secret contenu dans le Coran, ce message de la Thora et de l’Evangile qui a disparu sous les coups d’un groupe d’hypocrites et de serpents, qui a perdu la clé. « C’est lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de la vérité pour qu’il la fasse triompher toute entière » (Coran 9 : 33 ; 48 : 28 ; 61 : 9). Le coran, en effet, contient une science cachée, la science prophétique première et dernière, la science de tous les prophètes. On a menti aux peuples sur la mission des prophètes.

Comme si Dieu se donnait toute la peine d’envoyer un prophète avec pour seul message de dire ce qui est bien et ce qui est mal. Dieu ne nous a-t-il pas donné la raison pour discerner entre le bien et le mal ? Est-ce que les tribus aborigènes perdues dans les jungles, dans les forêts vierges d’Afrique, d’Australie, d’Amérique du sud où des contrées désertiques ou glaciales, parce qu’ils n’ont pas de livres, font plus le mal ? Au contraire, ce sont eux qui sont bons et nous qui sommes méchants. Un prophète quand il vient, a besoin d’un peuple afin de l’initier aux secrets de la religion, pour construire le projet le plus grandiose qui puisse exister dans l’Histoire des hommes. Ce projet est celui de la construction d’une machine qui seule peut sauver les hommes du chaos qui vient. Dans le Coran, cette machine a plusieurs noms, Dieu l’appelle entre autres le Furkane ou l’Heure. Les Anciens l’appelaient aussi le Temps. Les chiites appellent le Mahdi, le sauveur de la fin des temps, le Maître du Temps (Sâhib-e-Zaman) sans se douter que cela signifie qu’il sera le constructeur de cette machine. Les juifs avaient un grand prophète, Moïse qui a réussit à construire cette machine. « Nous avons très certainement apporté à Moïse le Livre [la Thora] et le forkane » (Coran 2 : 53). De cette machine, le furkane, est sorti l’Arche de l’Alliance qui permettait à Moïse de parler avec Dieu Lui-même. Avec l’Arche, les juifs remportaient toutes les guerres, faisaient tomber la manne et la caille et la force du vent étaient à leur service. Mais parce qu’ils ont violé l’Alliance, ils ont perdu l’Arche et connu le temps des humiliations (Deutéronome 31 : 15-29). Il reste aux héritiers du grand prophète de l’Islam à nous montrer le chemin qui mène au furkane et nous, juifs, chrétiens, musulmans, athées et partisans de toutes sectes feront mieux de suivre la preuve de Dieu sur terre

Ali Dani 

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article