Accueil

La chute de la maison des Saouds (1)

La chute de la maison des Saouds (1)
janvier 08
19:36 2018

La chute d’une grue reflète l’irresponsabilité et l’incompétence des Saouds : faire des travaux en plein grand pèlerinage.  S’ensuit le massacre organisé de Mina à la Mecque pendant le Hajj. C’est à se demander si ces provocations sont volontaires. C’est un des actes de soumission apportés par la famille saoudienne pour éviter l’effondrement de la maison Saouds. La mort du roi Abdallah est un premier signe, les attentats qui viennent contre les lieux saints en sont un autre.

L’Arabie de Salman abuse de la ferveur des croyants qui croient sincèrement qu’en mourant aux Lieux saints, ils iront au Paradis. Le roi ne veut rien changer et persécute les Musulmans. La vilénie n’a pas de limite chez les Saouds. D’autant qu’en provoquant le massacre de Mina, il y a en plus 464 morts iraniens. Et tous les morts n’ont pas été rendus. C’est de l’inconscience quand on sait que le pèlerinage rapporte chaque année 37 milliards de dollars, c’est la deuxième richesse du pays après les hydrocarbures.

Déjà l’Arabie avait refusé le siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité à cause de ce que le gouvernement syrien perpétrait « au vu et au su de tous ». Que se passera-t-il lorsque l’Arabie sera à cours d’imagination pour se prostituer devant le programme d’Israël ? D’autant que ses moyens financiers sont en déclin : en 2015, son déficit se monte à 98 milliards de dollars et en 2016, on prévoit 87 milliards.

L’Arabie est dans la ligne de mire d’Israël. La formation d’une coalition islamique basée à Riyad de 34 pays est critiquée même si elle servira les intérêts étrangers à l’Islam. Pour les Iraniens, cela n’est pas sérieux puisque « les dirigeants sont les principaux soutiens aux terroristes ». Le Ministre des affaires étrangères allemand dit que l’idéologie extrémiste alimente le terrorisme qui vient d’Arabie.

Le Parlement européen offre le prix Sakharov à la femme d’un jeune condamné à 1000 coups de fouet. La pression occidentale pousse les autorités à s’arrêter à 50 coups de fouet pour l’instant. Daesh qui est une composante du système comme l’Arabie jusqu’ici, menace d’attaque et d’insurrection dans le pays. Notons l’hypocrisie occidentale : le sheikh Nimr al-Nimr exécuté pour ses mots : « je n’ai jamais senti un sentiment de sécurité et de liberté dans ce pays ».

Comments

comments

Related Articles















Aujourd'hui

Sorry. No data so far.

Partages de cet article