Accueil

La défaite d’Israël (01): Gaza revient à la Résistance.

juillet 26
17:45 2015

Comme le Hamas remporte les élections en juin 2007 et que Haniyeh devient premier ministre, les médias se déchaînent : « le Hamas veut établir une République islamique à l’iranienne ». Le Fatah branche armée de l’autorité palestinienne, épaulée par Israël, s’en prend au Hamas, les armes à la main mais il est défait dans l’humiliation.

Après le Fatah, Israël veut en découdre et recourt aux grands moyens déclenchant la guerre de 23 jours (fin décembre 2008-janvier 2009). La résistance affronte l’armée israélienne qui envoie des soldats avec des chars, canons, hélicoptères, mirages et bateaux de guerre. C’est un déluge de feu. Les israéliens n’hésitent pas à utiliser massivement des armes chimiques. Après la victoire du Hamas contre Israël humilié par la lâcheté de ses soldats et la persévérance du Hamas, Israël maintient l’embargo avec l’aide de l’Egypte qui sabote, avec la complicité de l’Autorité palestinienne, les pourparlers entre factions palestiniennes : il faut éviter l’entrée des armes pour le Hamas. Israël aura plus de chance contre un adversaire désarmé.

Mais le temps passe. Alors Israël, l’Arabie et l’Egypte ainsi que Mahmoud Abbas veulent en finir avec le Hamas. C’est ainsi qu’en août 2009 entrent en scène les salafistes qui exigent une partie de Gaza pour appliquer la chari‘at, après des mois de tension. La police palestinienne du Hamas entre en action : 2 morts du côté du Hamas, une vingtaine de morts et des dizaines de blessés du côté salafiste. Le chef salafiste est mort. Appliquer la char‘iat dans une terre occupée : les salafistes n’attaquent pas Israël mais les faibles en moyens (partout dans le monde d’ailleurs). D’autant que les salafistes ne reconnaissent la Palestine et Jérusalem qu’aux seuls sionistes et non aux Musulmans qui n’ont que la Mecque et Médine.

Les combattants de Dieu s’attendent à d’autres défis. L’Arabie, l’Egypte et les collabos de Abbas favoriseront l’entrée du salafisme à Gaza comme ultime solution. Mais ce sont des fanatiques que l’on croit invincibles à cause du discours radical, mais en réalité illusoire et hypocrite de toute secte ennemie.

En attendant la venue imminente du Mahdi, faisons comme le Hamas face aux multiples pièges et combats, résistons.

Comments

comments

Share

About Author

.

.

Related Articles

  1. ali changam
    ali changam juin 21, 21:15

    la coalition de la résistance

    Reply to this comment














Partages de cet article