Accueil

La Omra reprend après une interruption du coronavirus

La Omra reprend après une interruption du coronavirus
octobre 05
18:04 2020

Les autorités saoudiennes ont partiellement repris le pèlerinage de la Omra toute l’année après une interruption de 7 mois à cause de la pandémie de coronavirus, permettant à un nombre limité de personnes d’effectuer les rituels dans les villes saintes de La Mecque et de Médine dans le strict respect des protocoles de santé. La Omra reprend après une interruption du coronavirus
Le royaume a autorisé les citoyens et les résidents à commencer à pratiquer la Omra à partir du 4 octobre à une capacité de 30%, soit 6000 pèlerins par jour, et a déclaré que le pèlerinage des musulmans de l’étranger commencerait le 1er novembre.
Les fidèles et les pèlerins saoudiens ont été vus dimanche encerclant le site le plus saint de l’Islam – la Kaaba de la Grande Mosquée de La Mecque – et visitant la mosquée du Prophète à Médine, avec des précautions sanitaires en place, notamment des masques et des distances sociales.
La semaine dernière, le ministre saoudien du Hadj a annoncé que la Omra serait relancée en 3 phases et que le nombre pourrait passer de 6 000 par jour dans la première étape à 60 000 dans la dernière.
Le ministre a souligné que dans toutes ces phases, chaque groupe de 20 ou 25 pèlerins serait accompagné d’un agent de santé et que des équipes médicales seraient sur le terrain en cas d’urgence.
La Omra, le pèlerinage qui peut être entrepris à tout moment, attire généralement des millions de pèlerins et de fidèles musulmans du monde entier chaque année mais elle a été suspendue en mars en raison de la pandémie de coronavirus.
L’année dernière, l’Arabie saoudite a accueilli quelque 19 millions de pèlerins de la Omra en provenance de pays du monde entier.
Le ministère saoudien de l’Intérieur a déclaré dimanche que la décision de reprendre le pèlerinage répondait aux «aspirations des musulmans à l’intérieur et à l’étranger» d’accomplir le rituel et de visiter les lieux saints.
«La Omra serait autorisée à revenir à pleine capacité une fois que la menace de la pandémie aura diminué», a ajouté le ministère, soulignant que jusque-là, le ministère de la Santé surveillerait pleinement les pays à partir desquels les pèlerins sont autorisés à entrer.
La Omra, le petit pèlerinage par rapport au Hadj annuel, implique une visite en Arabie saoudite, où se trouve le site le plus sacré de l’islam, la Kaaba. Quelque 2,5 millions de musulmans viennent chaque année dans les villes saintes de La Mecque et de Médine pour faire le pèlerinage du Hajj.
Le Hajj s’est déroulé à la fin du mois de juillet, à la plus petite échelle de l’histoire moderne, avec seulement 10 000 musulmans autorisés à y participer.
Le coronavirus, qui est apparu dans le centre de la Chine fin décembre de l’année dernière, a jusqu’à présent infecté plus de 35 millions de personnes et fait plus d’un million de morts dans le monde.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article