Accueil

03. La science des prophètes 1/2

février 21
18:30 2017

La science prophétique du Mahdi, c’est la science du Coran. Il est là pour dévoiler le ta’wil, le sens caché du Coran qui concerne le plus grandiose projet qui incombe à l’homme et dont dépend la satisfaction d’Allah. Dans le Coran, plus des deux tiers des versets décrivent la machine, soit plus de 4000 versets. Le reste du Coran concerne entre autre le fiqh, la chari`a. Selon le Prophète (P), dans le Coran, il y a la science des premiers et des derniers, la science première et dernière. Il (P) dit aussi : « Comme j’ai combattu pour le tanzil [la révélation de la lettre], il combattra pour le ta’wil [l’esprit de la lettre] du Coran ».Le Prophète (P) a lutté pour la descente du Livre, le Mahdi en rappellera l’esprit, le sens caché. Et cet esprit tourne autour des secrets et des énigmes du Coran qui décrivent la machine. Machine qui manifeste la science suprême. Très peu nombreux sont ceux qui en ont l’intuition.

Les gens dont le cœur est dévoyé, qui recherche la fitna [tentation, division et désordre] et son ta’wil [ sens caché du Livre], y cherchent ce qui prête au doute. Or ne connaît son ta’wil qu’Allah et ceux qui sont bien enracinés dans la science qui disent : « Nous croyons au Livre : il vient tout entier d’Allah » (3 :7). Les ignorants lettrés cherchent en vain et dans une mauvaise intention l’interprétation réelle et secrète. Seuls les proches d’Allah la connaissent. Ils sont donc seuls à croire vraiment au Livre tout entier. Mais ceux d’entre eux qui sont bien ancrés dans la science, ainsi que les croyants, croient en ce qu’on a fait descendre vers toi, et en ce qu’on a fait descendre avant toi (4 :162). Ceux qui traitent de mensonge le Livre, c’est parce qu’ils sont incapables de le comprendre dans sa totalité. Ils traitent de mensonge la part de science qu’ils ne cernent pas, parce que le ta’wil ne leur est pas encore parvenu ( 10 :39). Lorsque le Mahdi apportera le ta’wil, ils regretteront. Le jour où son ta’wil viendra, ceux qui auparavant l’oubliaient diront : les messagers de notre Seigneur étaient venus avec la vérité (7 :53).

Cela pour n’avoir pas pris au sérieux le défi d’Allah. Quand bien même les hommes et les djinns s’uniraient pour apporter le semblable de ce Coran, ils n’en sauraient apporter de semblable, même s’ils se soutenaient les uns les autres (17 :88). Allah les défie d’apporter dix sourates seulement. Apportez donc, en blasphémant, une dizaine de sourates comme celles-ci (11 :13). Mais comme la partie de ce Coran est inséparable du tout, ils ne sauraient apporter ne serait-ce qu’une seule sourate. Si vous avez le moindre doute sur ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, apportez donc une sourate comme celle-ci, si vous dites la vérité ( 2 :23). Vous ne le ferez jamais (2 :24) car il vient du Très-Haut. C’est par la science d’Allah que ceci est descendu et il n’y a de dieu que Lui (11 :14). C’est cette science coranique et divine que le Mahdi rappelle au monde.

Comments

comments

Related Articles

  1. Ibrahim
    Ibrahim septembre 09, 02:12

    Bismillah!
    Salamon aleykom!
    Jag voudrais savoir qui a écrit l’originale de ce livre (avec le title du livre) et en quelle language, merci. ws

    Reply to this comment
    • Ali Dani
      Ali Dani Auteur septembre 09, 05:13

      celui qui a écrit le livre est Ali DANI, le titre est « le grand projet du sauveur », il est consultable sur cette adresse : http://www.lemessie.net
      si tu veux te le procurer, tu peux prendre contact avec moi

      Reply to this comment














Aujourd'hui

Sorry. No data so far.

Partages de cet article