Accueil

La Syrie déclare officiellement la libération de Khan Shaykhun

La Syrie déclare officiellement la libération de Khan Shaykhun
août 25
18:38 2019

L’armée syrienne a officiellement annoncé la libération de la ville stratégique de La Syrie déclare officiellement la libération de Khan Shaykhun3Khan Shaykhun, au sud de la province d’Idlib, ainsi que d’autres localités précédemment contrôlées par des terroristes salafistes dans la province de Hama, au nord du pays.

« Avec une grande détermination et une conviction absolue dans la victoire, nos forces armées dans le nord de Hama et le sud d’Idlib ont poursuivi leurs avancées et ont expulsées les terroristes dans la région », a déclaré vendredi un porte-parole du haut commandement militaire syrien dans un communiqué.
Le communiqué confirmait que plus d’une douzaine de villes et de villages, dont Morek, Latamina, Latmin, M’aerkaba, Kafar Zita et Lahaya, avaient été libérés et que des opérations de déminage étaient en cours dans les zones reconquises.

La Syrie déclare officiellement la libération de Khan Shaykhun1« Les avances militaires continuent très bien et les terroristes n’ont pas réussi à arrêter nos courageux hommes qui sont résolus à libérer toute la Syrie des terroristes », a ajouté le communiqué.

La Syrie reprend les agglomérations du dernier bastion terroriste. Les forces gouvernementales syriennes ont pris le contrôle d’une partie du territoire située dans la province de Hama, dans le nord-ouest du pays.

La libération anticipée de Khan Shaykhun, qui était occupée par des terroristes soutenus par l’étranger depuis 2014, a eu lieu après que l’Armée Arabe Syrienne a lancé une offensive dans la région au début du mois.
L’offensive a eu lieu après que les forces des terroristes salafistes positionnées dans une zone de désescalade préalablement convenue n’aient pas respecté le cessez-le-feu et aient continué de viser des quartiers civils.

La Syrie lancera une opération militaire à Idlib après l’interruption de la trêve. L’armée syrienne a annoncé qu’elle reprendrait ses opérations contre des groupes terroristes dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest du pays, après que les militants n’aient pas honoré leurs engagements.

L’armée turque avait établi un poste d’observation militaire près de la ville de Morek, dans le nord de Hama, dans le cadre de l’accord de désescalade négocié avec la Russie et l’Iran en 2017, qui s’est progressivement érodé en raison de violations terroristes répétées de l’accord.
Des détails n’ont pas encore été communiqués sur le sort du poste d’observation turc.La Syrie déclare officiellement la libération de Khan Shaykhun

Des images partagées sur les réseaux sociaux auraient montré les forces syriennes à proximité de la base militaire.

Tout repose sur l’armée qui a déjouée de nombreux complots par son unité et sa cohésion, avec la sagesse de ses chefs fidèles au Président Al-Assad. Il est proche le temps de la justice pour venger le peuple et c’est par l’armée que Dieu frappera les injustes.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article