Accueil

La Turquie est en guerre (1)

La Turquie est en guerre (1)
février 12
19:16 2020


Après l’échec du coup d’Etat, 1 million de pro-Erdogan manifestent à Istanbul. 32000 personnes sont emprisonnées, selon le ministre de l’intérieur turc et 70000 inquiétés. Il y a 38000 libérations. 28 maires sont destitués en zone kurde en Turquie. Le chef du parti pro-kurde est arrêté pour complicité avec une organisation terroriste, le PKK (ainsi considéré par Washington et Bruxelles). Une tentative d’assassinat du chef de l’opposition nationaliste montre du doigt Erdogan qui dénonce une conspiration et ordonne une enquête. ob_7f6fec_erdogan

En fait, Erdogan ne contrôle rien. On fait des choses sans lui pour lasser le peuple de lui et s’en débarrasser plus facilement qu’avec son ancienne popularité. Pendant ce temps, Erdogan le dictateur, en plus d’Israël, veut normaliser les relations avec d’autres pays. Rappelons qu’il n’a reçu que 20 millions de dollar : ainsi Israël est innocente de tout complot prochain et a les mains libres contre Gaza.

Ses contacts avec la Russie et l’Iran font la part belle à l’économie. Les turcs appellent « la Russie, l’Iran et les USA même le Qatar à tourner une nouvelle page pour la paix en Syrie. »
Erdogan parle de passer dans les échanges économiques avec la Russie de 35 à 100 milliards de dollars. Poutine n’oublie pas de rappeler que cela ne change pas son alliance avec la Syrie.

Quant aux Etats-Unis, les Turcs leur demandent de choisir entre la Turquie et Gülen (accusé d’être l’instigateur du coup d’Etat manqué : ce que personne ne croit, les coupables sont ailleurs et se moquent de la rigidité du Président turc. Kerry et Biden se rendent en Turquie pour calmer les tensions.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article