Accueil

Le régime saoudien a annoncé des pourparlers avec Sanaa pour mettre fin à la guerre

Le régime saoudien a annoncé des pourparlers avec Sanaa pour mettre fin à la guerre
novembre 06
19:04 2019

Un responsable saoudien a déclaré mercredi que Riyad était en pourparlers avec les résistants d’Ansarullah afin de mettre fin à la guerre contre le Yémen, dans la première confirmation officielle du dialogue entre les 2 parties. Le régime saoudien a annoncé des pourparlers avec Sanaa pour mettre fin à la guerre

« Nous avons un canal ouvert avec les Houthis depuis 2016. Nous poursuivons ces communications pour soutenir la paix au Yémen », a déclaré à la presse un haut responsable saoudien, évoquant un autre nom du mouvement révolutionnaire yéménite Ansarullah.

« Nous ne fermons pas nos portes avec les Houthis. »

Les responsables d’Ansarullah ont à plusieurs reprises déclaré qu’ils étaient prêts à mettre un terme aux attaques de représailles contre le royaume saoudien, soulignant que Riyad devrait d’abord mettre fin à l’agression sur le Yémen.

Ce commentaire intervient après que l’Arabie saoudite ait négocié un accord de partage du pouvoir entre le gouvernement exilé soutenu par les Saoudiens et les séparatistes du Sud, ce qui, selon les observateurs, pourrait ouvrir la voie à un accord de paix plus large.

Plus tôt en septembre, le secrétaire adjoint aux Affaires du Proche-Orient, David Schenker, avait déclaré lors d’une visite à Riyad que Washington était également en pourparlers avec les Houthis.

Il n’a pas précisé si les Américains tenaient des pourparlers séparément, mais des analystes ont indiqué qu’ils se dérouleraient probablement en consultation avec l’Arabie saoudite, un allié clé de Washington.

Depuis mars 2015, le Yémen est sous l’agression brutale de la coalition dirigée par les Saoudiens, dans le but de rétablir le contrôle du président exilé Abd Rabbu Mansour Hadi, allié de Riyad.

Des centaines de milliers de Yéménites ont été tués ou blessés lors des frappes déclenchées par la coalition, dont la grande majorité sont des civils.

La coalition, qui comprend, outre l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis: Bahreïn, l’Égypte, le Maroc, la Jordanie, le Soudan et le Koweït, a également imposé un blocus sévère aux Yéménites.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article