Accueil

Les kurdes, à la merci des intérêts géopolitiques américains

Les kurdes, à la merci des intérêts géopolitiques américains
octobre 18
18:06 2017

Après la première guerre mondiale, la Turquie aurait dû être démantelée. Ce n’est qu’un répit. La dislocation du pays est à venir. Et ils veulent à eux seuls le Tigre et l’Euphrate. Pour qu’en profite Israël. Politique de la brutalité et de l’aveuglement. Ne respecte que la force.

Les signes avant-coureurs de la future décomposition sont déjà là. Sa partie européenne reviendra à l’Europe le jour où toute l’ancienne Yougoslavie entrera en Europe. Comme les berbères du Maghreb formeront un jour un État transnational, les kurdes aussi ont cet espoir. Les kurdes de la Syrie, les kurdes d’Iran, d’Irak et de Turquie formeront cet État. C’est quasiment le cas en Irak. Tout consiste à ménager les Turcs pour l’instant.

Avec la destruction de la Syrie, un autre front s’ouvrira. Avec la décomposition de la Turquie par l’affaiblissement de l’armée et l’appauvrissement de l’État, les kurdes auront leur État. Ils sont très divisés mais les Américains savent les mettre en accord comme en guerre au cas où ils ne plaisent pas.

La bêtise berbère et des kurdes n’est pas plus grande que celle des régimes précédents. Seul résistera l’Iran qui sait quoi faire de ses kurdes. La Turquie qui n’entrera jamais en Europe, est en train de tout faire pour y entrer. Elle change ses lois, ses mœurs jusqu’à sa religion. Fragilisé par une démocratisation croissante, le pays est menacé par le terrorisme et la rébellion séparatiste kurde.

Prise en étau entre une alliance tronquée avec Israël et l’Amérique qui la voulait pour des ambitions belliqueuses anti-islamiques et la vieille promesse de l’Europe, la Turquie sera menacée de dislocation et l’armée ne pourra rien y faire. La partie européenne, l’ancienne Byzance, retournera à l’Europe. Devant l’exemple et l’influence des kurdes d’Irak, les kurdes turcs feront sécession. Restera un lambeau de Turquie qui servira de linceul aux derniers irréductibles laïcs. « Le père des turcs » ne se donnera même pas la peine de se retourner dans sa tombe.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article