Accueil

L’Imam Khamenei exhorte le gouvernement à minimiser les inquiétudes de la population et met en garde contre le sabotage

L’Imam Khamenei exhorte le gouvernement à minimiser les inquiétudes de la population et met en garde contre le sabotage
novembre 17
18:34 2019

L’imam Sayyed Ali Khamenei, dirigeant de la Ummah islamique et opprimée, a souligné dimanche que la décision de réviser les prix du carburant en République islamique était pleinement prise en compte, avertissant que des actes de sabotage avaient été planifiés par les ennemis du pays. L'Imam Khamenei exhorte le gouvernement à minimiser les inquiétudes de la population et met en garde contre le sabotage

« Les trois branches du gouvernement (législative, judiciaire, administrative) ont pris une décision réfléchie sur la base de l’opinion d’experts et doivent être appliquées », a déclaré l’Imam Khamenei cité par la presse iranienne.

«Certaines personnes sont sans doute inquiètes et mécontentes de cette décision… mais le sabotage et l’incendie criminel sont commis par des voyous, pas notre peuple. La contre-révolution et les ennemis de l’Iran ont toujours soutenu le sabotage et les atteintes à la sécurité et continuent de le faire », a déclaré le chef de la police à la télévision publique.

Dans le même temps, le guide a appelé le gouvernement à prendre toutes les mesures possibles pour apaiser les préoccupations économiques de la population.

« Les autorités devraient utiliser toutes leurs capacités pour minimiser les inquiétudes de la population à propos de ce plan de [rationnement de l’essence] ».

Son Éminence a également souligné la nécessité de répondre aux demandes des citoyens à cet égard, déclarant que les responsables devraient veiller à ce que le plan ne provoque pas la hausse des prix des autres biens et produits.

La compagnie nationale iranienne de distribution de produits pétroliers (NIOPDC) a déclaré dans un communiqué jeudi soir que le prix d’un litre d’essence ordinaire avait grimpé à 15 000 rials (12,7 cents US) sur 10 000 rials et que la ration mensuelle de chaque automobile était fixée à 15 000 rials. 60 litres par mois. Les achats supplémentaires coûteraient 30 000 rials le litre.

Comments

comments

Related Articles















Partages de cet article