Accueil

Rachel Corrie : militante pro-palestinienne morte et écrasé le 16 mars 2003 par un bulldozer israélien

Rachel Corrie : militante pro-palestinienne morte et écrasé le 16 mars 2003 par un bulldozer israélien
mars 17
19:49 2019

Ali DANI et le JOURNAL DU FORKANE voudraient rendre hommage Rachel Corrieaujourd’hui à R. Corrie activiste américaine assassinée par l’armée israélienne pour avoir protesté contre la destruction de maison palestinienne à Rafah le 16 mars 2003, il y a tout juste 13 ans.

En 2003, la bande de Gaza était sous occupation israélienne et l’armée sioniste prenait un plaisir sadique à détruire les maisons des Palestiniens (ce qu’elle continue d’ailleurs de faire en Cisjordanie où pas un seul jour ne passe sans que l’armée israélienne, accompagnée de religieux psalmodiant le talmud, détruit des maisons).

Rachel-Corrie-01

En droit international ces destructions sont censées être interdites parce que considéré comme « une punition collective ». MAIS QUI CROIT ENCORE AU DROIT INTERNATIONAL ?

Elle s’est ainsi placée devant le bulldozer israélien réussissant à l’empêcher d’avancer pendant près de 3 heures. A la fin le soldat qui conduisait le bulldozer l’a écrasé à deux reprises afin d’être bien sûr qu’elle soit morte. Elle a ainsi subi ce que les familles palestiniennes subissent depuis près de 70 ans. Des familles déchirés par l’occupation, des enfants écrasés par des chars ou explosé par des missiles des avions F16 ou bombardier B52…

L’ARROGANCE DES SIONISTES EST DÉMESURÉE, LES PALESTINIENS SOUFFRENT ET PERSONNE OU PRESQUE NE SE SOUCIE D’EUX. AL-MAHDI ET SES ARMÉES VIENDRONT ET CHÂTIRONT LES SIONISTES COMME IL SE DOIT. GRÂCE A LA SCIENCE ET À LA PUISSANCE DE SON GRAND PROJET, LEUR COMPLOT ET LEUR RUSE NE LEUR SERONT D’AUCUNE AIDE.

Comments

comments

Related Articles

Partages de cet article