Dernières nouvelles

05 avril
08:22 2021
Une campagne de boycott pro-palestinienne visant les Émirats arabes unis pour la normalisation des relations avec Israël commence à prendre de l’ampleur dans le monde.
La campagne a été lancée à l’origine en décembre dernier, conseillant un boycott des produits émiratis pour protester contre la normalisation qui a eu lieu il y a quatre mois. À l’époque, l’initiative annonçait le hashtag #Boycott Emirati Products comme point de ralliement.
Dimanche, les organisateurs de la campagne ont annoncé leur intention d’étendre la campagne à l’ensemble des «nations arabes et islamiques» du monde. Ils ont cité leur succès jusqu’à présent, ce qui les a motivés à se mondialiser.
«Cette campagne a eu de fortes réverbérations et des impacts dans plusieurs domaines», ont déclaré les organisateurs, désignant le lundi comme le jour où la campagne atteindrait des fronts plus éloignés.
«Pour discipliner le régime émirati, demain, si Dieu le veut, nous lancerons une grande campagne de boycott des EAU… Soyez avec nous!» ils ont tweeté.
Les Émirats arabes unis et Bahreïn ont signé des accords de normalisation avec Israël lors d’une cérémonie organisée par l’ancien président Donald Trump à la Maison Blanche en septembre dernier. L’événement a été rejoint par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Les Palestiniens ont condamné les accords comme un coup de couteau dans le dos et un affront direct à leur cause de libérer leurs terres de l’occupation israélienne.
L’événement de la Maison Blanche a été suivi d’un voyage secret sans précédent de Netanyahu en Arabie saoudite, où il a rencontré le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Comments

comments

Articles en lien