Israel a annoncé à grande pompe qu’il allait commencer à exploiter le gisement de gaz sous-marin de Karish disputé par le Liban.

 Dernières nouvelles

Israel a annoncé à grande pompe qu’il allait commencer à exploiter le gisement de gaz sous-marin de Karish disputé par le Liban.

Israel a annoncé à grande pompe qu’il allait commencer à exploiter le gisement de gaz sous-marin de Karish disputé par le Liban.
10 juin
17:12 2022
Partager
Israel a annoncé à grande pompe qu’il allait commencer à exploiter le gisement de gaz sous-marin de Karish disputé par le Liban. Une nouvelle plateforme de forage est arrivée sur le site dimanche
Le Liban a menacé d’agir. Le Hezbollah a menacé de frapper
Marche arrière toute…
Le gouvernement israélien vient d’annoncer qu’il ne pomperait pas de gaz dans la zone disputée.
Nous appelons l’État du Liban à accélérer les négociations sur la frontière maritime. La localisation de sources d’énergie à base de gaz peut grandement aider l’économie du Liban et ses citoyens, et il est dans l’intérêt de l’État libanais de faire avancer le dialogue sur cette question. Nous espérons que cela se produira.”
La musique arabe n’adoucit pas les moeurs sionistes, mais les missiles du Hezbollah si !
Nasrallah vient de réagir aux événements. Les protestations israéliennes n’ont aucune valeur, affirme-t-il, car peu importe que le navire grec d’extraction se place côté israélien, s’il pompe le gaz dans le gisement disputé, alors il dépouille le Liban.
Nasrallah avertit que le Hezbollah ne restera pas les bras croisés face au pillage des richesses du Liban, et que si Israël ne cesse pas immédiatement, il interviendra, même au prix d’une guerre. “Notre seule raison d’être est de protéger le pays, son peuple & ses richesses” souligne-t-il. Il a assuré qu’aucune mesure d’Israël ne pourra protéger la plateforme d’extraction de gaz, ni ses navires de guerre, ni son Dôme de fer maritime déjà sur place. “Nous pouvons assurément les empêcher d’opérer.” Il a conclu en faisant porter la responsabilité de toutes les pertes matérielles & humaines qui pourraient être causées par la riposte du Hezbollah à l’entreprise grecque qui collabore à l’agression israélienne. Complices de ce pillage, ils se constituent en cibles légitimes.
Si Israël continue, nul doute que les installations seront détruites
“Si Israël est assez stupide pour aller de l’avant dans son projet de piller les ressources en gaz du Liban, les conséquences d’une confrontation ne seront pas seulement stratégiques pour Israël, mais bien existentielles. En cas de guerre, Israël a bien + a perdre que le Liban.”

Comments

comments

Articles en lien