L’attaque d’une mosquée dans l’ouest du Niger fait 10 morts

 Dernières nouvelles

L’attaque d’une mosquée dans l’ouest du Niger fait 10 morts

L’attaque d’une mosquée dans l’ouest du Niger fait 10 morts
15 octobre
16:53 2021
Partager
Au moins 10 personnes ont été tuées dans une attaque par des terroristes présumés affiliés à Daesh contre une mosquée dans l’ouest du Niger, a déclaré le ministre de la Défense du pays.
L’attaque a eu lieu lundi dans le village de Tizigorou, dans une région où se rencontrent le Niger, le Mali et le Burkina Faso, a rapporté l’agence Anadolu.
« Les assaillants, à moto, ont attaqué une mosquée pendant l’heure de la prière dans la préfecture de Banibangou dans la région de Tillabéri. Les victimes priaient », a déclaré Issoufou Katambe aux médias.
Depuis le début de cette année, les attaques de terroristes présumés liés à Daesh se sont intensifiées dans la zone autour de Banibangou et dans les villes voisines de la région.
Ciblant des civils et l’armée, ils sont imputés aux terroristes de Daesh dans le Grand Sahara et à un groupe affilié à Al-Qaïda.
Depuis le début de l’année, plus de 500 décès ont été enregistrés, selon les données officielles, et des milliers ont été déplacés fuyant les violences.
Dans le même temps, les autorités locales ont rétabli mercredi l’interdiction des motos dans plusieurs parties de la région de Tillabéri à la suite de menaces persistantes pour la sécurité.
L’interdiction, imposée pour la première fois l’année dernière pour lutter contre les attaques de militants perpétrées par des hommes armés à moto, avait été levée le 1er septembre suite à une relative maîtrise de la situation sécuritaire par les forces gouvernementales.
La région de Tillabéri est confrontée à une crise alimentaire majeure, avec près de 600 000 personnes confrontées à l’insécurité alimentaire en raison de l’insécurité et des attaques récurrentes d’éléments présumés de groupes armés non étatiques ciblant les agriculteurs et les civils, selon l’ONU.

Comments

comments

Articles en lien