Le lobby pro-israélien le plus puissant des États-Unis invite le MAE Marocain en vidéoconférence

 Dernières nouvelles

Le lobby pro-israélien le plus puissant des États-Unis invite le MAE Marocain en vidéoconférence

Le lobby pro-israélien le plus puissant des États-Unis invite le MAE Marocain en vidéoconférence
02 mai
17:10 2021
Partager
La commission des affaires publiques israélienne américaine et le plus puissant lobby pro-israélien du pays ont invité le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à participer en tant qu ’« invité de marque »à une vidéoconférence, a rapporté Morocco World News.
Un responsable marocain du ministère des Affaires étrangères a déclaré que l’organisation avait invité Bourita à participer à une vidéoconférence prévue le 6 mai, qui verra la participation de nombreuses personnalités et politiciens de premier plan d’Israël et des États-Unis.
L’événement de cette année marquera la première fois que l’AIPAC s’entretiendra avec le Ministre marocain des affaires étrangères, dans le cadre de réunions avec les principaux «décideurs et responsables politiques qui contribuent à remodeler la région.
Parmi les autres invités figurent le ministre israélien des infrastructures nationales, de l’énergie et de l’eau Yuval Steinitz, le directeur des affaires politico-militaires du ministère israélien de la Défense Zohar Palti et le directeur des affaires de Noble Energy Binyamin Zomer.
Tout au long des années de son influence sur la politique américaine envers Israël, l’AIPAC s’est fermement opposée à toute critique d’Israël et de sa politique, utilisant ses pouvoirs de lobbying pour condamner ceux qui osent critiquer Israël et empêcher les autres d’exprimer des critiques.
En partie, grâce aux efforts politiques de l’AIPAC, les États-Unis sont restés le meilleur allié d’Israël, finançant ses forces armées et se tenant à ses côtés lorsqu’il étend ses colonies illégales en Cisjordanie ou que ses soldats tuent des centaines de Palestiniens non armés, y compris des enfants, des médecins et des journalistes.
Ce sera la première fois pour l’AIPAC d’inviter un haut fonctionnaire marocain en tant qu’invité d’honneur, indiquant le prétendu réchauffement des relations entre le Maroc et l’Etat d’occupation «Israël».
En décembre dernier, le Maroc et «Israël» ont normalisé leurs relations, ce qui en fait le quatrième pays arabe à normaliser ses relations avec l’État d’occupation l’année dernière, après les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan, dans le cadre des accords d’Abraham, un pacte négocié par les États-Unis.

Comments

comments

Share

Articles en lien