Les Bahreïnis continuent de protester contre la normalisation avec « Israël »

 Dernières nouvelles

Les Bahreïnis continuent de protester contre la normalisation avec « Israël »

Les Bahreïnis continuent de protester contre la normalisation avec « Israël »
15 octobre
16:51 2021
Partager
Les habitants de Bahreïn sont de nouveau descendus dans la rue pour protester contre la normalisation des liens avec Israël et l’ouverture de l’ambassade du régime sioniste dans la capitale Manama.
Les Bahreïnis ont organisé des rassemblements dans les villages de Sanabis et al-Markh près de Manama pour protester vigoureusement contre la concession à Israël.
 
Les manifestants ont condamné la décision du régime d’Al Khalifa de normaliser les relations avec le régime d’occupation à Tel Aviv et ont réitéré leur soutien à l’éminent religieux Cheikh Isa Qassem.
 
Ils ont également appelé à la libération immédiate des prisonniers politiques des prisons du régime de Manama.
Les sentiments anti-israéliens sont à la hausse dans le royaume du golfe Persique depuis que Tel-Aviv a ouvert son ambassade lors d’une visite du ministre des Affaires étrangères Yair Lapid à Manama le mois dernier.
 
Après la visite, des rassemblements de masse ont eu lieu à travers Bahreïn, où les manifestants ont scandé des slogans contre le régime au pouvoir d’Al Khlifah, ont brandi des pancartes dénonçant la normalisation avec Israël et brûlé des drapeaux israéliens.
 
L’arrivée de Lapid à l’aéroport de Manama a marqué la première visite du plus haut responsable israélien dans ce petit pays du golfe Persique depuis qu’Israël et Bahreïn ont établi des relations formelles l’année dernière.
Le principal groupe d’opposition de Bahreïn, al-Wefaq, et le principal religieux du royaume, Cheikh Qassim, ont déjà critiqué la décision de la dynastie Al Khalifa.
 
Vendredi, une manifestation est devenue violente après que les troupes ont utilisé des gaz lacrymogènes et des bombes fumigènes pour disperser des centaines de manifestants qui marchaient vers l’ambassade d’Israël dans le centre de Manama pour exprimer leur indignation face à la normalisation avec Tel Aviv et à l’ouverture de sa mission.

Comments

comments

Articles en lien