Sayyed Nasrallah : “la mise sur liste noire du Hezbollah par l’Australie n’affectera pas la détermination du groupe à résister”

 Dernières nouvelles

Sayyed Nasrallah : “la mise sur liste noire du Hezbollah par l’Australie n’affectera pas la détermination du groupe à résister”

Sayyed Nasrallah : “la mise sur liste noire du Hezbollah par l’Australie n’affectera pas la détermination du groupe à résister”
27 novembre
18:14 2021
Partager
Le secrétaire général du mouvement de résistance libanais Hezbollah a déclaré que la décision de l’Australie de qualifier le Hezbollah d'”organisation terroriste” n’affectait pas la détermination du groupe à résister aux menaces israéliennes.
 
Dans une allocution télévisée vendredi soir, Sayyed Hassan Nasrallah a déclaré que la décision de l’Australie était enracinée dans des problèmes régionaux et visait à contrer les prochaines élections législatives au Liban.
“Tant que le Liban sera sous la menace continue d’Israël, nous sommes au cœur de la bataille pour l’indépendance, la souveraineté et la liberté, et nous continuerons cette bataille”, a souligné le chef du Hezbollah.
 
Les commentaires de Nasrallah sont intervenus deux jours après que la ministre australienne de l’Intérieur, Karen Andrews, a annoncé que Canberra avait décidé de désigner le Hezbollah comme une « organisation terroriste » dans son intégralité en vertu du code pénal australien.
 
En 2003, l’Australie a mis sur liste noire l’aile militaire du Hezbollah, mais la décision de mercredi a élargi la liste pour inclure l’aile politique du groupe, qui est un acteur puissant de la politique libanaise, avec des sièges au parlement.
La décision interdit d’être membre, de soutenir ou de s’associer au Hezbollah.
 
Peu de temps après la décision, le groupe de résistance a fermement dénoncé la décision des autorités australiennes et a souligné que cette décision était « une soumission humiliante aux diktats américains et sionistes » et servait les intérêts israéliens.
 
Ailleurs dans ses propos, le chef du Hezbollah a ajouté que certains pays de la région ont également décidé de normaliser leurs relations avec Israël afin de faire pression sur les partisans du mouvement de résistance.
Nasrallah a également souligné l’incursion publique du régime sioniste en Afrique du Nord et les dangers que cette décision poserait aux pays arabes de cette partie du monde, y compris l’Algérie.
 
Le Hezbollah a été créé à la suite de l’invasion et de l’occupation israéliennes du sud du Liban en 1982. Le mouvement a chassé les forces israéliennes du Liban en mai 2000.
Depuis lors, le groupe est devenu une puissante force militaire, infligeant des coups répétés à l’armée israélienne, y compris lors d’une guerre de 33 jours en juillet 2006.

Comments

comments

Articles en lien